Douche à l’italienne : le choix idéal pour les seniors

Prendre une douche est un des plaisirs de la vie. Parfois, des accidents peuvent survenir lorsque nous mettons du savon sur le corps. Ces risques peuvent être évités pour notre bien-être et pour ceux de notre famille spécialement les personnes âgées. Les douches à l’italienne sont de plus en plus sollicitées pour diverses raisons. Et c’est sur ce sujet-là que s’étale ce court texte.

Les spécificités des douches à l’italienne

Une douche à l’italienne offre assez d’espace et des accessoires intégrés nécessaires pour la toilette. Ce type de salle de bain présente un receveur plain-pied bien disposé à évacuer plus rapidement l’eau. Elle s’adapte à toutes les formes de douche que vous pouvez attribuer. Des professionnels arrive même de ne mettre une ouverture que pour avoir plus d’espace. À l’origine, elle est entièrement carrelée, du sol au plafond, pour assurer une bonne étanchéité. Petit à petit, la nouvelle matière remplace le carrelage comme la céramique, la pierre, le bois, etc.

Les avantages de la douche à l’italienne pour les personnes âgées

Premièrement, une douche est largement plus sécurisée qu’une baignoire. Cette dernière est étroite contrairement à la douche à l’italienne est faite de sol anti-dérapant pour minimiser les faux mouvements. En même temps, les seniors ne seront pas obligés de fournir beaucoup d’efforts avant de pouvoir prendre leur douche. Deuxièmement, ce type de douche est avantageux pour retrouver un confort et une autonomie chez vous. Si vous vous sentez prendre de l’âge, pas de souci, votre douche peut être personnalisée et adaptée à vos besoins. Par exemple, il est possible d’insérer une barre d’appui, une chaise de douche et pourquoi pas un caniveau. Vous serez indépendant pour prendre soin de vous. Il y a tout un intérêt d’installer une douche pour personnes âgées. Il y a le sentiment d’appartenance, car vous aurez votre propre salle de bain, c’est facile à installer, une idée à la mode, et une possibilité de le personnaliser.